Hoplitai en Galatia : objectifs, politiques et règlement de l'association

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Hoplitai en Galatia : objectifs, politiques et règlement de l'association

Message  Thrasymakhos le Ven 25 Oct 2013 - 22:28

Agathèi Tuchèi !
Sous l'archontat de Galatos, fils de Géorgos, dans sa deuxième année, Anaxilas ayant été élu polémarque pour la deuxième fois, Thrasymakhos étant secrétaire pour la deuxième fois, il a plus au conseil et au peuple :

Objectifs, politique générale et règlement intérieur de l’association Hoplitai en Galatia


1. Présentation
Hoplitai en Galatia est une association de reconstitution historique développant une approche globale et intégrée, sérieuse de l’Antiquité grecque de la fin du VIème au début du IVème siècle.

2. Objectifs de l’association
Par approche globale et intégrée, nous entendons une immersion aussi totale que possible dans la vie quotidienne tant civile que militaire, dans toutes ses dimensions. Ainsi, nous dormons sous tente à chaque fois que cela est possible, vivons dans les conditions imposées par la reconstitution d’un camp d’une armée grecque en campagne à l’époque classique (à quelques commodités près, sanitaires surtout), mangeons suivant un régime alimentaire proche de l’époque et portons des noms grecs. Cela implique également que le travail de reconstitution ne s’arrête pas aux seuls aspects militaires de l’affaire, mais que nous proposons des reconstitutions de cérémonies religieuses (sans sacrifice sanglant toutefois), ou autres, en fonction des animations que nous pouvons être amenés à proposer au public ou aux autres groupes grecs.

Par approche sérieuse, nous entendons inscrire notre travail dans une démarche historienne, appuyée sur des sources et des travaux universitaires. Hoplitai en Galatia prête une attention très scrupuleuse aux questions de méthode dans le processus de reconstitution, ainsi qu’à la question du choix des matériaux selon un régime de double cohérence : cohérence vis-à-vis des sources, matériaux et techniques disponibles à l’époque (avec une certaine souplesse sur certains matériaux particuliers comme le bronze par exemple, cher et plus rare que le laiton) ; cohérence vis-à-vis du personnage incarné. En effet, même s’il ne s’agit pas de s’investir dans un travail d’acteur en compétition pour les Molières, la reconstitution procède aussi du jeu de rôle et fait une certaine place à cette dimension.

Ces deux approches se combinent pour servirent deux objectifs distincts :

1-Une démonstration publique comme « histoire vivante ». Hoplitai en Galatia vise en effet à présenter au public un aperçu aussi juste et concret que possible de la civilisation grecque de l’époque classique afin de la promouvoir par un autre média que l’écran ou le livre pour enfant. Cela a aussi pour but de vulgariser les travaux issus de la recherche universitaire.

2-Un véritable travail de recherche historien. Il s’agit de tester et valider (ou non) certaines hypothèses proposées par la science historique dans le domaine de l’histoire antique grecque, essentiellement dans le domaine militaire, mais pas seulement. En ce sens, Hoplitai en Galatia s’inscrit dans les problématiques de l’archéologie expérimentale, de laquelle elle partage à la fois les questions, principes et méthodes. Par conséquent, nous tenons à une approche rigoureuse appuyée sur les sources comme sur les travaux historiens, selon les deux axes déjà cités. Cette démarche intégrée est nécessaire à la qualité de notre recherche et de nos résultats.

3. Organisation de l’association
Concrètement, Hoplitai en Galatia est basée à Lyon, mais ses membres sont installés partout en France. L’association utilise le forum www.hoplitaiengalatia.forumactif.com afin de permettre le dialogue entre ses membres, l’accès à une base théorique et pratique d’information, ainsi que l’organisation de rencontres ou de manifestations.
L’association est structurée autour d’un bureau élu chaque année au cours d’une assemblée et composée d’un président, d’un vice-président, d’un secrétaire et d’un trésorier. Certaines charges peuvent éventuellement être combinées, ainsi durant l’année 2012-2013 le président était également le trésorier et le secrétaire, vice-président.

Nous organisons ainsi régulièrement des entraînements communs, le plus souvent sur Paris, afin que les membres puissent se rencontrer et se connaître, et pour permettre l’acquisition et l’entretien des mécanismes du combat en phalange : mise en formation, manœuvre, ordres (lesquels sont d’ailleurs passés en grec, d’où la nécessité d’un entraînement régulier pour leur mémorisation).

4. Evénements et manifestations
Les événements auxquels l’association participe peuvent aussi bien être d’ordre interne qu’internationaux, c’est pourquoi notre niveau d’exigence quant à l’approche de la reconstitution est élevé. Ces événements ont essentiellement lieu durant une période courant d’avril à septembre, avec une fréquence de deux à trois évènements majeurs par an, autant d’évènements mineurs et trois à quatre réunions-ateliers (entraînement, entretien du matériel). Nous sommes fréquemment amenés à faire des déplacements à l’étranger, et la colonisation grecque étant ce qu’elle a été, il s’agit plutôt (mais pas uniquement) d’événements organisés sur les bords de la Méditerranée. Cependant, un mécanisme de défraiement existe afin de mutualiser et réduire autant que possible les coûts liés au transport (voir plus bas). Il vise également à dédommager les personnes qui emportent du matériel au détriment des passagers, matériel qui est souvent commun à toute l’association.

5. Investissement et équipement des membres
Hoplitai en Galatia attend donc de ses membres qu’ils soient motivés pour s’inscrire dans les problématiques énoncées et s’impliquer dans les projets portés par l’association. L’association étant constituée à une échelle nationale, il est impératif qu’une bonne organisation pallie à la distance géographique et à l’absence de réunions à fortes périodicités. En ce sens, l’investissement de chacun est important afin de faciliter l’organisation et le déroulement des manifestations auxquelles nous sommes amenés à participer. Il est évidemment interdit d’introduire toute substance illicite dans n’importe quel évènement auquel nous sommes susceptibles de prendre part. de la même façon, vous êtes libres et responsables de vos actions, tant qu’elles ne sont en rien illégale ni qu’elles gênent le bon déroulement des activités communes (ponctualité, sobriété). Par exemple, libre à vous de vous coucher ivre mort à 4h du matin en camp si vous le souhaitez, tant que vous ne réveillez personne et qu’au lever du soleil (c'est-à-dire vers 6h) vous êtes capables de prendre votre part des activités au même titre que n’importe qui d’autre, sobre, dans l’association.

Nous rappelons également que la reconstitution est une passion exigeante : le matériel peut coûter cher à l’acquisition, les déplacements engendrés par les manifestations peuvent être importants (parfois un millier de kilomètres à l’aller comme au retour), et nous recherchons la qualité de notre matériel comme de nos prestations. Néanmoins, Hoplitai en Galatia peut prêter les éléments les plus lourds (armes défensives et offensives) le temps d’une manifestation, mais nous rappelons qu’il ne s’agit que d’un prêt et que chaque membre doit impérativement acquérir son équipement à une échéance de deux ans après son entrée dans l’association. Certains des membres de l’association possèdent par ailleurs quelques spécialités artisanales (travail du bois, du cuir, textile en particulier), il est donc possible de s’adresser à eux (ou à l’association) pour acquérir un équipement qu’il ne serait pas possible de mettre au point sans compétence ou outillage. Néanmoins, comme il s’agit avant tout d’un projet personnel, il ne s’agit pas de se reposer sur eux pour vous fournir en matériel. C’est votre recherche et démarche qui priment. Passé ce délai l’équipement ne sera plus prêté mais loué par l’association.

Il est rappelé aussi que nous accueillons toutes les bonnes volontés, et que si l’hoplite reste la référence sur le champ de bataille, il existe d’autres types de guerriers plus légers (et donc à l’équipement moins coûteux) comme les peltastes (tirailleurs, fantassins moyens) ou la catégorie des psiloi (archers, lanceurs de javelots, frondeurs, etc) ce qui laisse donc grande ouverte la porte de l’association en fonction des capacités de chacun. En outre, si le domaine de la guerre en Grèce antique tient une large part dans notre travail de reconstitution, il n’est pas le seul et les projets cohérents ordonnés autour d’autres thématiques (science, artisanat, vie quotidienne, etc…) sont les bienvenus.

Par ailleurs, quelque soit le niveau d’équipement du membre, il lui est toutefois imposé un certain bagage personnel : il s’agit de vêtements grecs, simples à créer, de quelques éléments de couvert pour manger, ainsi que des éléments d’hygiène ou d’infirmerie personnelle. Ceci encore une fois afin de faciliter l’organisation des évènements, et pour garantir un certain investissement de chacun dans les projets et démarches d’ Hoplitai en Galatia. Ce bagage doit être constitué à échéance d’un an après l’entrée dans l’association.

6. Cotisation
La cotisation des membres est fixée à 35€ par an. Chaque membre dispose d’un mois pour la faire parvenir au trésorier, qui en tiendra liste, l’appel à cotisation intervenant à partir du 1er janvier. Elle couvre les frais d’assurance légale que doit contracter Hoplitai en Galatia, ainsi qu’elle permet de constituer une cagnotte en vue de l’organisation d’évènements d’importance mondiale, Marathon 2015 par exemple. L’acquittement de la cotisation ouvre en outre le droit d’accès à la section « Andron : Membres de l’association » du forum, espace dans lequel sont débattus et mis au point les prochaines manifestations d’ Hoplitai en Galatia. Cet accès reste ouvert pendant le mois de renouvellement de la cotisation mais est perdu ensuite tant que la cotisation n’est pas renouvelée. Le trésorier en informera le gestionnaire du forum.

7. Participation aux frais et défraiement

Hoplitai en Galatia a mis au point un outil de péréquation financière entre les membres afin que Concorde et Equité règnent entre chaque membre, en particulier ceux qui emportent du matériel sur les événements.

Nous rappelons que la reconstitution est affaire d’investissement personnel au même titre que d’autres passions onéreuses. Il sera demandé à chacun des membres une participation aux frais commun pour chaque événement dans lequel l’association se trouve impliquée. Il faut également rajouter le prix du voyage.

Concrètement, les frais sont de deux natures : nourriture et transport (personnel et matériel).

-Pour la nourriture, l’association se chargera d’acheter le nécessaire pour l’ensemble de l’événement, et les frais seront répartis entre l’ensemble des participants. Ils devront être réglés à l’association. Tout extra (restaurant etc), dans la mesure où il n’est pas pris en commun est à votre charge et ne vous exonère pas de régler la totalité de votre part ainsi qu’il a été prévu au départ.

-Pour le transport : transporter du matériel, personnel ou commun, est encombrant, il s’agit donc d’optimiser l’espace et les passagers. On distinguera donc deux cas : les voitures passagers (emportant des passagers et leur bagage personnel) et les voitures matériel (emportant du matériel personnel càd boucliers, lances, armures etc et du matériel commun càd tentes, table, etc).
Principe : le montant de l’enveloppe est calculé en additionnant les frais d’essence, de péage et tiennent compte d’un dédommagement pour l’usure de la voiture tarifé selon la norme nationale en vigueur (cf : http://www.guideimpots.com/impot/319-bareme-kilometrique-auto.php ) Ces frais sont acquittés par le propriétaire du véhicule.
Pour les voitures passagers : les frais sont répartis entre les passagers de la voiture et tiennent évidemment compte de la charge ou de la dépose de l’un d’entre eux en cours de route. Ils sont réglés directement au propriétaire de la voiture par ses passagers, l’association n’intervient pas dans l’échange et ne peut être tenue pour responsable.
Pour les voitures matériel : l’association prend en charge la « location » du véhicule (qui peut être une réelle location d’un utilitaire lors d’un déplacement important) selon un forfait défini à chaque événement. De la même façon, le transport du matériel commun sera réparti entre chaque participant à chaque évènement, enfin le matériel personnel est acquitté par les membres qui font transporter un matériel personnel (hors bagage) et doivent acquitter des frais correspondants entre l’équivalent d’un passager ou de la moitié suivant la quantité transportée et l’encombrement engendré. Ces frais sont acquittés auprès de l’Association qui les reverse ensuite au propriétaire du véhicule.

8. Règlement du forum
Lors de votre inscription sur le forum de l’association, vous vous engager à lire et respecter la charte d’usage, que vous devez impérativement valider pour activer votre inscription. Ces règles élémentaires ne sont pas un à-côté mais visent à proposer une lecture facile et pratique des différents sujets et messages. Ils participent également à la lisibilité extérieure du forum, lequel constitue de fait notre vitrine. A ce titre, nous insistons tout particulièrement sur l’orthographe : faites un effort pour vous corriger avant d’envoyer une réponse à un sujet, une bonne orthographe faite une grande différence pour distinguer un site de « kikoolol » peu fiable d’une association rigoureuse et sérieuse.
Il est bien évident que tout propos sur le forum posté par un membre l’engage, éventuellement à des poursuites pénales selon la gravité du délit. Le bureau se réserve le droit d’infliger une sanction à un membre qui ne respecterait pas ces règles, sanction pouvant aller jusqu’à l’exclusion. Nous savons pouvoir compter sur vous pour ne pas en arriver là.

9. Méthode historique
Toute démarche historique n’est rien sans méthode. La reconstitution est sur ce point semblable aux travaux historiens, dont elle partage bon nombre de principes et de ressources.
Cependant, la reconstitution implique une reconstruction matérielle, et donc un choix, quand les travaux universitaires se contentent de conclusions le plus souvent possibles ou probables. En ce sens, il s’agit d’aller plus loin dans la construction.

Tout travail doit s’appuyer sur :
-des sources historiques (textes, iconographie, etc). Ils apportent des exemples pour le projet.
-des sources historiennes : ouvrages sur le sujet. Ils apportent le plus souvent la charpente du projet : méthode d’interrogation et de critique des documents, enquête et résultats sur des sujets divers (représentation, matérialité). Il peut s’agir d’ouvrages utilisant des méthodes de reconstitution circulaire mais ils ne doivent pas se suffire à eux-mêmes : ce serait un raisonnement circulaire !
Quelques conseil et écueils :

-Référez-vous à des sources, pas à des dessins tirés de ces sources ou d’inspiration libre.
-Renseignez-vous sur tout document archéologique (pièce de musée, photographie, etc) qui vous intéresse : ils permettent une critique du document. Si vous n’en trouvez pas, mieux vaut s’abstenir de prendre en compte cette référence dans votre projet.
-Iconographie n’est pas photographie : l’iconographie grecque est un langage qui suit ses propres logiques et ne correspond pas à nos codes iconographiques contemporains. Une transposition mécanique d’éléments iconographiques à une reconstitution est dangereuse et peu historienne.
-Ne faites pas l’économie d’ouvrages généraux ou portant sur les représentations et l’univers mental des Grecs. Ils vous permettront d’aller plus loin dans l’interprétation et votre travail de reconstruction, et vous donneront des appuis plus solides.
-Mieux vaut discuter en amont du projet que vous proposez sur le forum avec les autres membres de l’association avant de vous lancer dans la reconstitution. Ils pourront vous apporter une aide précieuse en vous suggérant des éléments pour étayer ou développer votre approche, ou pour préciser votre projet, ou bien des conseils techniques.

Quelque soit votre projet néanmoins, il doit s’appuyer sur une méthode rigoureuse et détaillée car c’est elle qui rendra votre travail crédible, bien plus que l’aspect final de votre travail. Il doit également utiliser des matériaux et des techniques aussi proches de ce qui était connu durant l’Antiquité que possible.

Hoplitai en Galatia est donc ouverte à tous les projets sérieux et cohérents, s’ils s’inscrivent dans les problématiques qu’elle développe, et qu’ils sont réalisés avec le souci d’une méthode rigoureuse dans les axes proposés par l’association. Nous comptons sur vous pour l’enrichir !

Le bureau d’ Hoplitai en Galatia

_________________
Les Spartiates ne demandent pas combien sont les ennemis mais où ils se trouvent
Agésilas II, roi de Sparte

Soldats ! Là où il y a de l'honneur, il n'y a pas de mort !
Thrasymakhos de Sparte, avant de se faire sniper par un coup de lance
avatar
Thrasymakhos
Neos Dionysos

Messages : 1079
Date d'inscription : 01/05/2012
Localisation : Flers

Voir le profil de l'utilisateur http://hoplitaiengalatia.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum